Lors du cours PADI Open Water, vous apprenez plusieurs façons de prendre en main votre consommation d’air, notamment en utilisant une source d’air alternée. Cela correspond en général à utiliser le deuxième étage de la personne qui vous accompagne, mais en considérant que vous utilisez une source d’air alternative indépendante (une bouteille auxiliaire ou une bouteille d'ascension autonome) pour plus self-dépendance, spécialement lorsque vous plongez dans des environnements plus exigeants comme des courants, des sites à faible visibilité ou des profondeurs excédents les 18 mètres (60 pieds). Depuis que les bouteilles auxiliaires et les bouteilles autonomes détiennent de l’air en plus et fonctionnent indépendamment de votre bouteille principale, vous pourrez remonter à la surface de façon indépendante et en sécurité en cas de perte d’oxygène imprévue. Bien sûr, vous et votre compagnon de plongée devez toujours planifier vos plongées avec une réserve d’air suffisante afin d’être sûr de ne pas en manquer au premier imprévu.

Vous vous rappelez sûrement que le vertige n’est vraiment pas une expérience que l’on qualifierait de plaisante car elle implique une perte de votre sens de l’orientation que vous montiez ou descendiez dans l’eau de telle manière que vous n’êtes même pas capable de savoir si vous allez vers le fond ou la surface de l’eau. Des étourdissements accompagnent généralement le vertige, donc de potentiels risques si vous devenez sérieusement désorienté. Pour rétablir votre sens de l’orientation rapidement, restez en contact visuel avec un objet statique de référence, comme une ligne de montée/descente ou le fond de l’océan. Si vous êtes en milieu de profondeur et ne parvenez pas à trouver ce repère de référence, vérifiez votre jauge de profondeur et regarder vers où remonte les bulles que vous faites, cela devrait vous être d’une aide précieuse pour retrouver votre orientation. Cela aide souvent de prendre contact avec votre camarade de plongée.