Si votre réaction n’arrange pas la situation après un ou deux essais, recommencez : arrêtez-vous, respirez, réfléchissez et agissez. Ces quatre étapes énoncées ont l’air d’avoir besoin de temps mais ne prennent qu’un instant en réalité. Le plus important, en vous entraînant à les suivre, vous écartez la possibilité de réagir aveuglément et instinctivement ce qui est la plupart du temps inefficace ou empire la situation. Grâce à de la pratique et de l'entraînement comme vous les recevez lors de ces cours, et en répétant mentalement comment répondre à diverses situations, vous serez capable d’agir correctement, de manière décisive et calme en faisant face au problème.

Une nouvelle fois, votre entraînement prioritaire à la formation de plongeur sauveteur a posé les fondations pour une performance adéquate au moment de faire face à de nombreuses situations où vous vous retrouverez confronté à votre propre sauvetage. Par exemple, vous êtes familier à l’établissement de votre flottabilité à la surface en gonflant votre BCD ou en vous débarrassant de vos poids. Vous avez développé votre contrôle de consommation d’air donc vous êtes capable de respirer grâce à de petites quantités d’eau dans votre tuba ou régulateur, et vous connaissez les notions de base pour votre propre sauvetage telles que supprimer vos crampes. Forcément, vous allez vouloir pratiquer ces dernières et d’autres compétences de self-sauvetage périodiquement dans le but de les garder affûtées, et en tant que plongeur sauveteur, vous devez être familier à d’autres réflexions de self-sauvetage.