Bien que des problèmes mineurs peuvent apparaître lors de nombreuses plongée à Bali, ils ne provoquent pas tous forcément à d’importantes causes de stress anxiété ou panique pour le plongeur. Grâce à leur entraînement et expérience, les plongeurs, pour la majorité, savent prendre leur stress en main pour la majorité des problèmes qu’ils peuvent rencontrer au cours de leur plongée. En faisant face à un problème, le plongeur doit normalement penser à différentes solutions basées sur ce qu’ils ont appris au préalable dans le but de résoudre leur problème le plus rapidement possible. Cette réflexion suit le protocole conseillé dans la charte de gestion du stress. Lorsque le plongeur suit une autre voie, votre but est de rompre le cercle vicieux des réactions instinctives, du stress et des réponses au stress et à l’anxiété afin de le remplacer par l’arrêt du plongeur afin qu’il respire, reprenne ses esprits, pense et agit de la meilleure manière possible.

Le meilleur endroit pour gérer le stress est sur le bateau ou sur le rivage, avant la plongée à Bali. Si, basé sur des observations et différentes questions posées avec tact, vous vous rendez compte que le plongeur fait face à un stress important, vous devez encourager ce dernier à appliquer une réflexion analytique pour l’aider à trouver une solution l’aidant à combattre son stress. Parlez lui gentiment, en évitant d’avoir l’air de porter un jugement sur la réaction du plongeur ni en donnant un avis cru sur son comportement. Il est souvent efficace de demander (et non pas de dire) au plongeur plusieurs questions sur son ressenti qui vous guideront facilement à des solutions pour révoquer son stress.​