En parlant logiquement, très peu voir aucun plongeur ne préfèrerai avoir un accident plus que de perdre la face devant ses camarades de plongée. Au niveau émotionnel, la pression de ses compagnons peut être très puissante sur un plongeur, parfois diriger les gens à faire certaines choses qu’ils ne feraient généralement pas en tant que plongeurs peut mener à un accident. En tant que plongeur-sauveteur, vous pouvez aider à prévenir ce genre de stress en présentant le bon exemple. Si vous ne vous sentez pas à l’aise de faire une plongée à Bali, cela montre aux autres qu’il n’y a aucune honte d’être un plongeur prévoyant et donc intelligent.

Certaines communautés de plongée à Bali, spécialement les plongeurs en grotte, applique cette ligne de conduite : n’importe quel plongeur peut arrêter sa plongée à Bali à n’importe quel moment pour n’importe quelle raison sans aucune explication. Lorsque vous acceptez cela, la pression de vos pairs disparaît dès lors que le plongeur n’a pas peur de parler et d’indiquer qu’il ne se sent pas bien de faire sa plongée à Bali. En adoptant cette mentalité, la pression des pairs se transforme en force positive qui aide le plongeur à se sentir plus en sécurité.

Finalement, une manière simple d’annuler ou arrêter votre plongée à Bali sans se sentir embarrassé est de signaler ou dire “Je n’arrive pas à égaliser”. Après tout, qui mieux qu’un plongeur peut vous comprendre ?