Il n'y a actuellement aucune règle pour conduire en altitude après la plongée, donc la pratique la plus raisonnable est d'être prudent. Plus vous attendez avant de partir, plus les risques sont faibles. Vous pouvez vérifier auprès d'un centre de plongée local, d'un centre de villégiature ou d'un instructeur pour voir si les plongeurs de la région suivent un certain nombre de restrictions ou de protocoles.

Si vous avez froid ou si vous faites beaucoup d'exercice pendant votre plongée, vous pouvez terminer avec plus d'azote dans votre corps que ce qui est calculé et indiqué par votre table de plongée ou par l’ordinateur. Lorsque vous utilisez le RDP pour planifier une plongée dans l'eau froide ou dans des conditions qui peuvent être plus difficiles que d'habitude, planifiez notre plongée comme si la profondeur était de 4 mètres plus profonde qu'elle ne l'est en réalité.

La gestion de la plongée avec un ordinateur de plongée dépend de l'ordinateur. Quelques modèles sophistiqués suivent la température de l'eau et votre rythme respiratoire et se réajustent automatiquement à des temps d'arrêt plus prudents lorsque nécessaire. Pour les autres, vous pouvez configurer l'ordinateur de façon plus conservatrice en utilisant le réglage de l'altitude et en le réglant à une altitude supérieure à celle que vous connaissez ou en connectant l'ordinateur de plongée à un ordinateur personnel (nécessite un matériel et un logiciel spéciaux). Toutefois, vous devez faire ces réglages avant la plongée, si vous ne pouvez pas configurer votre ordinateur pour qu'il soit plus conservateur.

1. Lorsque vous utilisez le RDP, vous devez utiliser des procédures de plongée spéciales au-dessus de quelle altitude?
2 L'intervalle de surface minimum recommandé pour voler après la plongée est ?
3.Utilisation du RDP Dans des conditions froides et difficiles, vous planifiez votre plongée comme si:
A. C'était en altitude
b. Il était 4 m plus profond que réel
c. Il était 4 m / 10 ft moins profond que réel
d. Aucune de ces réponses