Jusqu'à présent, vous savez que la plongée est relaxante, mais loin d’être calme, et que vous devez être en bonne santé. Vous vous rendez également compte qu'il y a des moments où une activité intense entre en jeu. Vous devez donc avoir des niveaux de santé, une condition physique et un conditionnement suffisants pour gérer une activité modérément intense, qui peut inclure une urgence ou d'autres demandes physiques imprévues. Être en bonne santé permet d'assurer que vous pouvez répondre à ces demandes, ce qui à son tour affecte votre sécurité.

Les recommandations générales de santé pour la plongée suivent les mêmes recommandations que pour le repos et l'alimentation pour la vie quotidienne. N'utilisez jamais d'alcool, de drogues ou de tabac avant de plonger. L'alcool et les drogues, même en quantités qui ont un effet minime sur la surface, peuvent altérer votre jugement en profondeur. La pression peut augmenter leurs effets.

Aussi, l'alcool avant ou immédiatement après une plongée augmente également votre risque de maladie de décompression (comme évoqué dans les sections précédentes). Soyez prudent si vous buvez la nuit avant votre plongée; l'alcool a tendance à vous déshydrater, ce qui peut également vous prédisposer au mal de décompression.

Si vous prenez un médicament sur ordonnance, discutez de ses effets avec votre médecin avant de plonger. En cas de doute, ne plongez pas jusqu'à ce que vous n'utilisiez plus le médicament.

Évitez de fumer, ce qui a tendance à interférer avec un mode de vie actif. Fumer est indéniablement mauvais pour votre santé. Si vous fumez, abstenez-vous pendant plusieurs heures avant et après la plongée, car fumer diminue significativement l'efficacité de votre système circulatoire et respiratoire. Cela peut également favoriser la retention d’air dans vos poumons, augmentant théoriquement le risque de blessure pulmonaire, même en respirant normalement.

Ne plongez pas si vous ne vous sentez pas bien, y compris un rhume (comme vous l'avez appris dans la première section). Cela peut provoquer des compressions de l'oreille et des sinu. Plonger avec un rhume de poitrine peut produire une rétention d’air, avec un risque de lésion pulmonaire. Personne ne veut rater une plongée, mais vous devez être en bonne santé pour plonger en toute sécurité. N'utilisez pas de médicaments pour combattre les symptômes.

Maintenez un degré raisonnable de forme physique et faites un examen physique complet lorsque vous entrez en plongée et au moins tous les deux ans par la suite. Idéalement, vous devriez être examiné par un médecin compétent en plongée. Gardez vos vaccins à jour. Ceci est particulièrement important pour vos vaccins contre le tétanos et la typhoïde. Gardez une alimentation équilibrée et reposez-vous bien. Enfin, maintenez un programme d'exercice régulier. Vous n’avez pas besoin d’être un champion Olympique mais juste en bonne santé moyenne.